Tablature, comment apprendre facilement à jouer

tablature-guitare

Les tablatures sont pensées précisément pour un instrument spécifique (dans notre cas, la guitare), à l’inverse du solfège ou de la partition qui peut se jouer avec plusieurs instruments, et qui peut même se chanter parfois.

C’est une représentation symbolique d’un morceau, et c’est pour cela que l’on voit apparaître les cordes, les cases et les frettes de notre guitare.

Le principal avantage vient du fait que nous n’avons pas besoin de connaître le solfège pour lire une tablature, mais en revanche, on aura du mal à jouer une chanson que l’on ne connaît pas puisque le tempo ou le temps des notes n’est pas indiqué.

Comment lire une tablature ?

C’est donc relativement simple d’apprendre à lire une tablature, puisqu’on nous indique directement comment placer nos doigts.

Chaque corde est représentée par une ligne. La corde la plus grave est représentée par la 6e ligne, et la corde la plus aiguë est la ligne du haut, soit la première ligne.

En fait si vous posez votre guitare sur vos genoux, vous retrouvez les cordes placées comme les lignes, c’est donc assez simple à visualiser, même si beaucoup de débutants avouent qu’ils auraient préférés l’inverse, mais c’est une autre histoire.

La tablature se lit ensuite de gauche à droite. Les chiffres représentent les cases qui sont délimitées par les frettes du manche de votre guitare.

Lorsque il n’y a pas d’indication sur une corde, c’est quelle ne doit pas être touchée, s’il y a un zéro, c’est qu’il faut jouer la corde à vide, et s’il y a un chiffre, (1,2,3,4…), c’est qu’il faut appuyer sur la case correspondante et pincer la corde conformément à la ligne où est placé le chiffre.

On compte le nombre de cases à partir du sifflet qui bloque les cordes en haut du manche, prés du système d’accordage.

Les accords

Les accords sont notés sur une tablature très simplement. Les notes se retrouvent alignées verticalement, ce qui signifie qu’elles doivent être jouées au même moment, et on parle donc d’un accord.

Avec ces indications, vous devriez pouvoir jouer de très nombreuses tablatures de guitare.

Il y a cependant d’autres notations, qui désignent des actions plus spécifiques à mettre en œuvre à certains moments d’un morceau.

tablatures_guitare

Actions spécifiques

p ou po (pull-off) : On relâche le doigt qui appuie sur la case après avoir joué la corde.

La corde est relâchée à vide s’il n’y a pas d’information supplémentaire après le p, ou vers une note plus basse, si cette dernière est indiquée. (exemple : 5 p4).

h (hammer on) : On joue la corde sur la note ou la case de départ, et on remonte vers une case plus haute. (exemple : 4 h5).

/ ou sl (slide up) : Il s’agit d’effectuer un slide montant d’une case à une autre plus aiguë. On fait donc glisser le doigt de la première case inscrite jusqu’à l’autre. (exemple : 2 /6).

\ ou sl (slide down) : C’est cette fois un slide descendant, qui part donc d’une case à une autre case plus grave. (exemple : 6 \2).

b (bend) : Le bend est une technique qui consiste à tordre la corde pour en changer la note. On trouve souvent une flèche recourbée avec une indication (1/4, 1/2 ou full), qui nous indique la variation de la note. Si la flèche revient ou qu’on trouve un « r » après le « b », il faut alors terminer en revenant sur la note de base.

~ ou /\ ou ^ (vibrato) : Uniquement pour les morceaux joués par une guitare électrique. Ces symboles nous indique qu’il faut faire varier le son de la note avec le vibrato.

S ou T (slap ou thumb) : Nous indique qu’il ne faut pas pincer ou jouer la corde normalement, mais qu’il faut la frapper à l’aide du pouce.

PM ou M (Palm mute) : On nous demande ici d’adoucir la sonorité en appuyant avec la paume de la main ou le poignet très légèrement. Si vous trouvez des points au-dessus des notes après la mention PM, c’est qu’il faut reproduire cet effet sur chaque note.

X (mute ou dead notes) : Les notes doivent être bloqué par la main pour étouffer le son.

Si vous parvenez à maîtriser toutes ses subtilités alors vous saurez lire absolument toutes les tablatures.

Pour débuter contentez-vous simplement des indications des deux premiers paragraphes de cet article.